Placement de la tuile Santa Catarina

figure 1
figure 1
figure 2
figure 2
figure 3
figure 3
figure 4
figure 4
figure 5
figure 5
figure 6
figure 6
figure 7
figure 7

La tuile Santa Catarina n’est pas une tuile complexe, il est une tuile très simple, ce qui nécessite une attention particulière au moment de placement. Pour le moment, cette tuile est dans la plupart des cas appliquée directement sur une sous-tuile ou sur une surface correctement isolée. Ainsi, la couverture est totalement protégée de la pluie et de l’humidité.

Cependant, l’application de la tuile doit respecter certains aspects:

L’application commence par les tuiles inférieures (canaux); En fonction de la forme du toit, il peut être plus pratique de placer la rangée du milieu au lieu de la rangée la plus à droite, comme illustré à la figure 1.

La pose des toits (tuiles supérieures) se fait selon le schéma présenté à la figure 2: les tuiles sont appliquées de droite à gauche et de bas en haut. C’est la manière la plus appropriée de procéder, permettant de légers ajustements et en même temps de comprendre comment la couverture se développera. L’application de la tuile de cette manière facilite l’alignement des différentes rangées en fonction de l’évolution du toit.

Il est à noter que dans le cas de toits dont la pente est supérieure à 30% et / ou exposés à de forts vents, les tuiles doivent être fixées à la base dans un rapport de 1 tuile à 4. Si la pente est supérieure à 40% toutes les tuiles doivent être fixées.

La fixation peut se faire avec des colliers, des vis autotaraudeuses, de la colle ou du ciment, en fonction du type de support. Cependant, nous recommandons de fixer avec un mortier faible, préparé comme suit: pour chaque m3 de sable sec utilisé:

  • 250 à 350 kg de chaux hydraulique ou
  • 150 kg de ciment et 175 – 225 kg de chaux hydraulique

Remarque: pour la fixation par vis ou par clou, la tuille doit comporter un pré-trou, ce qui n’est normalement pas le cas avec la tuille Santa Catarina.

Toit supérieur

C’est la tuile qui ferme le toit, appliquée dans l’union de deux pentes et fixée au mortier, selon la figure 3.

Avant-toit

Les tuilles des avant-toits (couvercles et becs) sont appliquées sur le cimalha ou le mur, avec recours au mortier. Il est important de respecter les points suivants:

  • Pente que les tuiles doivent avoir par rapport au plan horizontal du toit, minimum 4% – Figure 4.
  • Cote libre des tuilles, c’est-à-dire dimension qui ne doit pas être appuyée sur le cadre / mur, maximum 2/3 de la longueur du bord.
  • Exécution d’orifices de ventilation permettant la ventilation de la jante, comme illustré dans les figures suivantes – Figures 5 et 6.

Gouttière

Il s’agit de la convergence de deux volets, devenant ainsi un domaine de couverture compromis, lorsqu’il est exécuté de manière incorrecte. L’exécution d’une gouttière nécessite l’utilisation de volants métalliques, de bandes d’asphalte ou d’autres matériaux synthétiques, qui s’appuient sur le profilé, généralement exécutés dans un mortier.

S’agissant de zones sensibles d’une couverture, il convient d’accorder une importance particulière aux trois principes suivants:

1º: Coupez les tuilles de manière à couvrir la gouttière d’au moins 8 cm, comme indiqué à la figure 7.

2º: Matériau appliqué pour la réalisation de la gouttière: le matériau à utiliser dans la gouttière doit garantir une longue durabilité. En général, on utilise des matériaux métalliques ou synthétiques, qu’ils adhèrent ou non.

3º: Méthode d’application du matériau: étant donné qu’il s’agit d’un domaine critique, il convient de porter une attention particulière à l’application du matériau, sinon il ne sera pas possible d’éliminer efficacement l’eau dans ce domaine.

figure 1
figure 1
figure 2
figure 2
figure 3
figure 3
figure 4
figure 4
figure 5
figure 5
figure 6
figure 6
figure 7
figure 7